Anto & Tof autour du monde
        
Présentation Photos Forum Contacts !
INDE
14/11/02 au 11/12/02
 
NEPAL
12/12/02 au 27/12/02
 
THAILANDE SUD
28/12/02 au 25/01/03
 
LAOS
26/01/03 au 08/02/03
 
THAILANDE NORD
09/02/03 au 03/03/03
 
AUSTRALIE
05/03/03 au 16/05/03
 
NEW ZELAND
16/05/03 au 18/06/03
 
CHILI
18/06/03 au 30/06/03
 
ARGENTINE
01/07/03 au 04/08/03
 
BOLIVIE
05/08/03 au 30/08/03
 
PEROU
01/09/03 au 26/09/03
 
MEXIQUE
26/09/03 au 19/10/03
 
CUBA
19/10/03 au 12/11/03
 
 

CHILI du 18/06/03 au 30/06/03 - Santiago, Valparaiso


Hola amigo,

Nous arrivons au Chili le 18/06, a l aeroport de Santiago. Premier effet, il va falloir parler Espagnol car les gens ne semblent pas trop parler Anglais. On trouve un hostel type backpackers et en taxi on se dirige vers la capitale.

Le Chili est un etroit couloir de terre de 4000 kms de long et de 200 kms de large borde a l Ouest par une cote spectaculaire et a l Est par de hauts plateaux andins : La Cordilliere des Andes. Ce pays possede la plus importante population d ascendance europeenne d Amerique du Sud, cependant ses traditions autochtones se maintiennent dans les Andes et les plaines du Sud.


* Santiago du 18/06/03 au 26/06/03
Les premiers jours sont difficiles car le decalage horaire avec la Nouvelle Zelande est vraiment important, alors on dort le jour et on sort la nuit dans les quartiers de Suecia et Bellavista avec Thomas (France), Nuno et Marco (Portugal) puis Stewart et Carlos (Gilbratar). L ambiance est tres bonne a l hostel, on se balade durant la journee Mont San Cristobal et la vierge qui surveille la ville, la maison du Gouvernement, les places publiques Plaza de Armas, Santa Lucia. L architecture est plus de type europeenne avec beaucoup d eglise, de statues, de beaux batiments, la nourriture aussi se rapproche plus de l Europe (pain, legumes, fromage).

Mais la grosse difference c est aussi la monnaie, nous voila avec des pesos dans les poches, et 1000 pesos equivaut a 1.5 euros. On mange pour 1500 pesos dans des petits restos, on reprend le taxi pour se deplacer. Physiquement les Chiliens ne sont pas tres differents de nous, meme si quand on se promene dans la rue, on ne passe pas inapercus, surement les polaires GO SPORT, le sac a dos GO SPORT et les tongues, car durant la journee, meme si c est l hiver, il fait chaud. On decouvre une ville ou il y a beaucoup de monde, surtout pour aller dancer la musique latino le soir dans les clubs de Santiago. La musique fait partie de la vie courante ici, comme les gros calins a en plus finir sur les bancs publiques, dans les parcs a tous les ages. La police (Los Carabineros) est aussi tres presente dans les rues de la ville et impressionante avec les gilets par balle et les fusils. La population est tres sympathique et tres ouverte, prete a discuter meme si nous on galere un peu au niveau Espagnol. Mais les gens font des efforts et apprecient les notres (on n est pas des gringos, nom donne aux gens qui utilisent l anglais pour communiquer en Amerique du Sud). On sort avec des Chiliens et des Chiliennes, on est invite a manger. L autre point bien marrant, c est les voitures, ici il y a beaucoup de voitures francaises (police, taxi, particuliers), mais c est plutot R12, R16, 404, 504, 4L, 2CV (verte sans retouche), R9 dans des etats qui pour sur ne passeraient pas le controle technique de Nort sur Erdre. On trouve aussi quand meme des Senics, Kangoo, 307, 206, ... R21 et R11.

Bref on est content de retrouver une ambiance plus naturelle, une vie moins chere mais qui propose tout ce dont on a besoin, une culture un peu plus europeenne pour la nouriture surtout. On restera donc 2 semaines a Santiago (bons moments ici), puis on prend un bus (TV, confort, depart toutes les 30 min, 5 euros) pour Valparaiso a 2H sur la cote Ouest


* Valparaiso du 26/06/03 au 30/06/03
Premier port et deuxieme agglomeration du pays, malgre sa taille, il s agit de la ville la plus pittoresque du Chili et l une des plus surprenantes d Amerique du Sud. Occupant une etroite bande de terre entre le front de mer et les collines environnantes, son centre sillone de rues pavees est domine par des falaises a pics. On accede aux faubourgs situes sur les hauteurs par des funiculaires et des escaliers. Le port, mythique, premiere escale des bateaux qui avaient traverse le Cap Horn au 19ieme siecle, avant la constructio0n du canal de Panama. Ensuite Valparaiso est tombee completement a l abandon car plus aucun navire ne faisait ce terrible detour, mais on peut encore aujourd hui se rendre compte de quelle splendeur ca a ete a la vue de tous les batiments de style victorien, sculptes et colores.

Nous on vit chez Meme, une chambre pour deux (5.5 euros chacun) avec les chats et une cuisine digne de l Inde. Heureusement il y a le Pisco (alcool local), toutes les promenades dans les cerros, les couleurs, la mer, la fete et la gentillesse des Chiliens. On arrive quand meme a voir a la TV France - Argentine en rugby, tres interressant pour nous car on prend le bus le 30/06 pour Buenos Aires, 23H de semi-couchette (30 euros chacun). Defaite de la France, mais on va aller defendre nos couleurs au pays de Diego et du Tango. La fontiere se passe sans problemes, il fait froid, on est au milieu de la Cordillieres des Andes, 3000 metres, de la neige, c est super beau. On somnole en ecoutant de la musique latino et en restant emmerveilles par le decor qui nous entoure.


On reviendra au Chili plus tard apres avoir goute a l Argentine. A suivre .....

Hasta Luego muchachos